Le laboratoire de carpologie

 

Le laboratoire a été créé en 1993, à l’initiative de Véronique Matterne qui a commencé à prendre en charge l’étude de sites de la région Picardie. La zone d’étude s’est progressivement étendue à toute la moitié nord de la France et les problématiques développées se sont concentrées sur les périodes gauloise et romaine. Très rapidement, une station de tamisage a été mise en place au sein des locaux de la rue des Cordeliers puis rue James de Rothschild (adresse actuelle), de manière à traiter les échantillons issus du terrain et le laboratoire s’est équipé de loupes binoculaires. Afin d’assurer le fonctionnement autonome de cette petite unité de recherche, une collection de référence de semences archéologiques et actuelles a été créée, notamment grâce aux dons de jardins botaniques nationaux. Cette collection compte actuellement 3500 espèces, soit les ¾ de la flore du nord de la France. Une bibliothèque spécialisée a également été constituée d’ouvrages spécialisés et de référence !